Poêlée d’automne

Bientôt l’hiver, et Noël qui approche à grand pas… Alors pour profiter des derniers instants d’automne voici un plat réconfortant, aux couleurs et saveurs de saison.

Image

Ingrédients :

  • Pomme de terre
  • Potimarron
  • Carottes
  • Châtaignes
  • Romarin
  • Persil
  • Echalotes
  • Huile d’olive

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 200°
  2. Couper les légumes en petits morceaux
  3. Les étaler sur la plaque du four, recouvrir d’un filet d’huile d’olive, parsemer de sel et romarin. vous pouvez rajouter d’autres herbes.
  4. Placer au four pendant 25 min.
  5. Faire fondre dans une poêle les échalotes, rajouter les légumes et les châtaignes, faites saisir le tout pendant quelques minutes, rajouter le persil, mélanger, c’est prêt !

O.

Image

Publicités

Bouchée au homard

Maintenant que j’habite au Québec, j’utilise les produits d’ici, et un produit phare de la culture gastronomique québecoise est le homard, la saison du homard commence début Mai et dure environ 10 semaines mais on peut en trouver toute l’année, le prix est vraiment raisonnable environ 7 $ la livre.

Pour cette recette, je me suis inspirée du livre a la di stasio 3 de Josée di Stasio

Pour 6 personnes à l’apéritif:

  • 1 homard cuit, décortiqué coupé en dés
  • 1 avocat
  • 2 cuillères à soupe bombées de mayonnaise
  • ciboulette
  • tomates cerises
  • 4 tranches de bacon
  • 6 tranches de pain de mie
  • beurre
  • sel, poivre

dans un saladier, mélanger le homard, l’avocat, la ciboulette, la mayonnaise et réserver au frigo

Faites griller des tranche fine de bacon et laisser refroidir

Etaler au pinceau du beurre sur les tranches de pain de mie et faites griller au four jusqu’à ce qu’elles aient une belle couleur dorée, laisser refroidir puis mettre le mélange au homard et quelques morceaux de bacon sur une tranche de pain et refermer avec une tranche de pain (comme un sandwich), faire de même avec les autres tranches

Couper les sandwich en 8, puis à l’aide d’un cure dent piquer dans une tomate cerise puis dans une bouchée, garder au frigo jusqu’à ce que les invités arrivent

Ces bouchées se marient très bien avec un champagne ou un vin blanc, ici nous les avons mangé avec un champagne de pomme du nord du Québec, c’était juste parfait!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Isa

Chausson de bettes à la feta

Recette d’après le livre de Julie Andrieu : Carnet de correspondances, mes accords de gouts.

Image

La bette ou blette est très pauvre en calorie mais riche en calcium et en fibres. Cette parente de la betterave est pourtant plus proche (d’aspect et d’usage) de l’épinard. Choisissez vos blettes avec des feuilles bien vertes, brillantes, croquantes, sans taches ni flétrissures. Conservez-les au réfrigérateur et mangez-les dans les 2-3 jours. Attention ! ces petites bettes sont sensible à la pression, alors évitez de les entasser. Dégustez-les juste tombées dans un peu de beurre ou de l’huile d’olive relevées d’anchois, de câpres ou de lardons ou faites-en l’alliée de vos tartes salées. Si vous êtes en manque d’inspiration pour vos repas d’hiver, redécouvrez d’urgence cette plante de nos grands-mères.

 

Ingrédients pour 4 personnes : 2 bottes de blettes, 1 pâte feuilletée, 30g de pancetta ou de lard gras fumé, 2 oignons, 50g de feta

Préparations :

  • Préchauffez le four à 210°C. Otez la plaque.
  • Lavez 2 bottes de blettes, retirez-en les côtes. Plongez les parties vertes dans de l’eau bouillante salée et cuisez 2 à 3 min après reprise de l’ébullition. Egouttez-les.
  • Dans une poêle, faites fondre 5min dans 1 CaS d’huile d’olive, 30g de tranches fine de pancetta en dés et 2 oignons émincés.
  • Pressez les blettes, hachez-les finement, et versez-les dans la poêle.
  • Cuisez 15min en couvrant à mi-cuisson.
  • Incorporez 50g de feta émietté. Assaisonnez, remuez et retirez du feu.
  • Sur la plaque du four, placez la pâte feuilletée sur son papier de cuisson. Etalez la farce sur la moitié de la pâte à 1,5 cm du bord et repliez en chausson. Rabattez les bords. A la pointe d’un couteau, creusez une petite cheminée au centre et enfournez 25 min.

Conseil : pour une pâte plus croustillante, entreposez le chausson au réfrigérateur avant de le faire cuire.

Image

Tartelettes aux Asperges

Voici une recette rapide, qui est toujours appréciée de mes invités. Je cuisine quasiment chaque fois les asperges de cette façon.

Ingrédients : 

  • 1 pâte feuilletée
  • 12 Asperges
  • 1 fromage de chèvre frais type (petit Billy)
  • du persil
  • de l’huile
  • Sel/Poivre
Préparation :

 

  • Préchauffez votre four à 180°.
  • Coupez la pate et la repartir dans chaque moule.
  • Faites cuire vos asperges 10 min a la vapeur.
  • Hachez votre persil et le melanger ensuite au petit billy en rajoutant de l’huile d’olive. Salez et poivrez.
  • Faites cuire vos moules pendant 10 min.
  • A la sortie du four cassez la bosse formée pendant la cuisson et creusez.
  • Remplissez alors avec le mélange persil et chevre et répartissez les tetes d’asperges coupées en deux.

 

Servir avec un petit filet d’huile d’olive par dessus et un tour de poivre du moulin.

 

O.

Clafouti Limousin

La saison des cerises va bientôt arriver, et pour féter cela quoi de mieux qu’un bon classique !

Voici une recette que je n’avais pu publier pendant la saison des cerises l’an dernier.

Battre 3 oeufs en omelette, y ajouter une cuillerée à bouche de sucre en poudre, une pincée de sel, un verre de lait, puis délayer avec 3 grosses cuillerées de farine. Mélanger à cette pâte 500 grammes de cerises noires ou, à défaut, 500 grammes de petits pruneauc muscats (dits dindons). Mettre le tout dans une tôle beurrée et cuire au four.

Durée de cuisson une demi-heure à trois quarts d’heure. A la sortie du fou, saupoudrer le clafouti de sucre glace (à l’origine la recette conseillée du sucre vanillé).

O.

Une autre version de l’Ispahan

J’avoue que je n’apprécie pas beaucoup le litchis, je n’ai gouté ce fruit que très tard car il n’y en avait pas en Corse quand j’étais petite, il ne fait pas partie de ma culture mais quand il est mélangé à la rose et aux framboises, le mélange est divin, on remerciera le Maître pour avoir trouvé cet accord parfait.

Pour ce macaron, j’ai fait une ganache au chocolat blanc et à l’arôme de rose, entouré de framboises et surmonté d’un litchi.

Recette des coques:

  • 150g de sucre glace
  • 150g de poudre d’amandes
  • 150g de sucre semoule
  • 50g d’eau
  • 50g+50g de blancs d’oeuf
  • une pointe de colorant rouge

Mixez ensemble le sucre glace et la poudre d’amande, réservez.

Mettre les 50g de blancs d’oeufs dans la cuve du robot et montez les en commençant par la vitesse minimum et montez la vitesse petit à petit, en même temps mettre le sirop a cuire, c’est à dire mettre l’eau et le sucre dans la casserole, remuez puis ne plus toucher jusqu’à atteindre les 110° puis versez le sirop de sucre sur les blancs montés, fouettez ce mélange jusqu’à ce qu’il tiédisse (environ 45°), en diminuant petit à petit la vitesse, ajoutez alors le reste des blancs.

Mettre le mélange de poudre sur la meringue et mélanger avec le fil a vitesse minimum pendant 1 minute environ, finir avec une maryse, l’appareil est prêt lorsqu’il est brillant et qu’il retombe comme un ruban.

Mettre dans une poche et former des petits ronds de 4 cm de diamètre environ sur une feuille de papier sulfurisé que vous ferez cuire 14 minutes à 140°

Recette de la ganache à la rose:

  • 80g de chocolat blanc de couverture Valrhona
  • 50+110g de crème fraiche
  • quelques gouttes d’arôme naturel de rose

Faites fondre au micro-ondes à 500watt le chocolat blanc dans un bol, pendant ce temps faire bouillir les 50g de crème fraiche et les verser sur le chocolat blanc fondu en 3 fois, puis rajouter les 110g de crème fraiche bien froide et l’arôme de rose. réserver au réfrigérateur au moins 3 heures (voire toute une nuit) puis fouetter cette crème jusqu’à ce qu’elle soit bien épaisse (comme une chantilly)

Montage:

une autre version de l'ispahan

sur une coque de macarons, déposez 3 ou 4 framboises (selon la taille du macaron), déposez la crème à la rose au milieu et surmontez le tout d’un demi litchi, puis recouvrez avec une coque

ISA

Soupe Suisse

Cet été en regardant fourchette et sac à dos l’émission de Julie Andrieu en Suisse, j’ai découvert la recette de la soupe de chalet d’Eliane. Le froid commençant à pointer le bout de son nez j’ai sauté sur l’occasion pour enfin réaliser sa recette ! Cette soupe est une bonne alternative aux potages hivernaux qui à la longue, sont un peu lassant…

Pour 4 personnes

Ingrédients :
3 poireaux
2 oignons
2 pommes de terre à chair ferme (350 g environ)
100 g de macaroni
25 g de beurre
60 g de gruyère râpé (de vrai gruyère suisse ! À défaut de comté) + gruyère pour servir
15 cl de lait entier
2 CS de crème épaisse
1 CS de sel fin
Poivre noir

Émincez grossièrement les oignons. Faites fondre à feu doux avec le beurre dans une casserole en couvrant de temps en temps.
Coupez le vert des poireaux et émincez le blanc. Lavez-les soigneusement dans une passoire et ajoutez-les aux oignons. Laissez fondre encore 10 minutes. Pendant ce temps, pelez et lavez les pommes de terre. Coupez-les en quatre dans la longueur puis en triangles de 2 cm d’épaisseur environ. Ajoutez les pommes de terre dans la casserole puis versez 1 litre d’eau. Ajoutez le sel et portez à ébullition. Laissez mijoter environ 10 minutes (les pommes de terre doivent être encore fermes). Ajoutez les macaronis. Quand ils sont al dente, ajoutez le lait et la crème, donnez un bouillon puis incorporez le fromage. Goûtez, salez et poivrez si nécessaire et servez dans des assiettes creuses. Présentez un peu de gruyère à part.

O.

Macarons au citron et macarons à la banane

Quand j’ai commencé à faire des macarons,j’utilisais tout le temps la meringue française, c’est à dire avec que je montais mes blancs crus avec le sucre, le résultat était satisfaisant mais j’ai eu envie de me perfectionner et d’utiliser la meringue italienne, c’est à dire avec le sucre cuit, c’est plus technique mais le résultat est meilleur, les macarons sont plus ronds, plus croustillants et ils ramollissent moins au frigo.

Pour mon pot de départ du boulot, j’ai doublé les quantités pour les coques, puis j’ai mis du sucre pailletté doré pour ceux au citron et j’ai vaporisé du chocolat en poudre avec un peu d’eau pour ceux à la banane

Recette des coques:

  • 150g de poudre d’amandes
  • 150g de sucre glace
  • 150g de sucre semoule
  • 2X50g de blancs d’œufs vieillis
  • 50g d’eau
  • colorant jaune en poudre
  • un thermomètre de cuisson

Mixez ensemble le sucre glace et la poudre d’amande, réservez.

Mettre les 50g de blancs d’oeufs dans la cuve du robot et montez les en commençant par la vitesse minimum et montez la vitesse petit à petit, en même temps mettre le sirop a cuire, c’est à dire mettre l’eau et le sucre dans la casserole, remuez puis ne plus toucher jusqu’à atteindre les 110° puis versez le sirop de sucre sur les blancs montés, fouettez ce mélange jusqu’à ce qu’il tiédisse (environ 45°), en diminuant petit à petit la vitesse, ajoutez alors le reste des blancs et le colorant.

Mettre le mélange de poudre sur la meringue et mélanger avec le fil a vitesse minimum pendant 1 minute environ, finir avec une maryse, l’appareil est prêt lorsqu’il est brillant et qu’il retombe comme un ruban.

Mettre dans une poche et former des petits ronds sur une feuille de papier sulfurisé.

Enfournez 12/13 minutes à 140°.

Ganache montée au citron:

  • 40g + 110g de crème liquide
  • 70g de chocolat blanc
  • Le zeste d’un citron

Faire bouillir les 40 g de crème fraiche et la verser en 3 fois sur le chocolat blanc puis ajouter les 110g de crème froide, le zeste du citron et mettre au frigo 6h au minimum puis fouettez le mélange, ça prendra la forme d’une chantilly, mettre en poche et garnir les coques refroidis

Ganache à la banane:

  • 70g de chocolat noir
  • 50g de banane
  • 120ml de crème entière liquide

dans un bol mélanger la banane et le chocolat coupés en petits morceaux, verser dessus la crème bouillante, mélangez et réserver au frigo

Pochez et garnir les coques

Attendre 24h pour déguster!

Isa

Confiture de mûre sauvages

Lors de mes vacances en Corse, je suis allée cueillir des mûres près de chez mes parents, ça m’a rappelé mon enfance, mais je n’en ai pas beaucoup trouvé, elles étaient plutôt sèches et peu appétissantes; alors mon père a eu la gentillesse d’aller m’en chercher en montagne, à Zipitoli.

  • 1,5 kg de mûres sauvages
  • 1kg de sucre à confiture
  • le jus d’ 1/2 citron

Je me suis inspirée de la recette de Christine Ferder (vu dans le blog de cuisine guylaine)

J’ai d’abord fait macérer le sucre, les fruits et le citron pendant quelques heures

Puis j’ai fait cuire le tout jusqu’à ébullition et j’ai laissé de côté toute la nuit

Le lendemain j’ai fait cuire à nouveau la confiture 10 minutes, puis j’ai mixé le tout au blender et je l’ai remise à cuire 2-3 minutes car il faut qu’elle soit bouillante pendant la mise en pot pour la stérilisation

J’ai pu en faire 6 pots qui garniront nos petits déjeuners ou bien serviront à la confection de macarons durant l’hiver!

Isa

Pizza Blanche

Parce que la pizza n’est pas forcément ennemi de votre ligne ! Il vous suffit d’une pâte à pizza maison, venant de la boulangerie ou du supermarché et d’un peu d’imagination… La préparation est simple, vous faites cuire votre pâte à pizza à blanc dans un four à 210° surveillez-la une fois qu’elle est dorée, sortez-la du four et rajoutez ce qu’il vous plaît !

Ingrédients :

  • salade verte
  • avocat
  • brousse
  • parmesan
  • jus de citron
  • huile d’olive
  • pili-pili (huile piquante)
  • sel & poivre