Archives de Catégorie: Sucré

Clafouti Limousin

La saison des cerises va bientôt arriver, et pour féter cela quoi de mieux qu’un bon classique !

Voici une recette que je n’avais pu publier pendant la saison des cerises l’an dernier.

Battre 3 oeufs en omelette, y ajouter une cuillerée à bouche de sucre en poudre, une pincée de sel, un verre de lait, puis délayer avec 3 grosses cuillerées de farine. Mélanger à cette pâte 500 grammes de cerises noires ou, à défaut, 500 grammes de petits pruneauc muscats (dits dindons). Mettre le tout dans une tôle beurrée et cuire au four.

Durée de cuisson une demi-heure à trois quarts d’heure. A la sortie du fou, saupoudrer le clafouti de sucre glace (à l’origine la recette conseillée du sucre vanillé).

O.

Publicités

Macarons au citron et macarons à la banane

Quand j’ai commencé à faire des macarons,j’utilisais tout le temps la meringue française, c’est à dire avec que je montais mes blancs crus avec le sucre, le résultat était satisfaisant mais j’ai eu envie de me perfectionner et d’utiliser la meringue italienne, c’est à dire avec le sucre cuit, c’est plus technique mais le résultat est meilleur, les macarons sont plus ronds, plus croustillants et ils ramollissent moins au frigo.

Pour mon pot de départ du boulot, j’ai doublé les quantités pour les coques, puis j’ai mis du sucre pailletté doré pour ceux au citron et j’ai vaporisé du chocolat en poudre avec un peu d’eau pour ceux à la banane

Recette des coques:

  • 150g de poudre d’amandes
  • 150g de sucre glace
  • 150g de sucre semoule
  • 2X50g de blancs d’œufs vieillis
  • 50g d’eau
  • colorant jaune en poudre
  • un thermomètre de cuisson

Mixez ensemble le sucre glace et la poudre d’amande, réservez.

Mettre les 50g de blancs d’oeufs dans la cuve du robot et montez les en commençant par la vitesse minimum et montez la vitesse petit à petit, en même temps mettre le sirop a cuire, c’est à dire mettre l’eau et le sucre dans la casserole, remuez puis ne plus toucher jusqu’à atteindre les 110° puis versez le sirop de sucre sur les blancs montés, fouettez ce mélange jusqu’à ce qu’il tiédisse (environ 45°), en diminuant petit à petit la vitesse, ajoutez alors le reste des blancs et le colorant.

Mettre le mélange de poudre sur la meringue et mélanger avec le fil a vitesse minimum pendant 1 minute environ, finir avec une maryse, l’appareil est prêt lorsqu’il est brillant et qu’il retombe comme un ruban.

Mettre dans une poche et former des petits ronds sur une feuille de papier sulfurisé.

Enfournez 12/13 minutes à 140°.

Ganache montée au citron:

  • 40g + 110g de crème liquide
  • 70g de chocolat blanc
  • Le zeste d’un citron

Faire bouillir les 40 g de crème fraiche et la verser en 3 fois sur le chocolat blanc puis ajouter les 110g de crème froide, le zeste du citron et mettre au frigo 6h au minimum puis fouettez le mélange, ça prendra la forme d’une chantilly, mettre en poche et garnir les coques refroidis

Ganache à la banane:

  • 70g de chocolat noir
  • 50g de banane
  • 120ml de crème entière liquide

dans un bol mélanger la banane et le chocolat coupés en petits morceaux, verser dessus la crème bouillante, mélangez et réserver au frigo

Pochez et garnir les coques

Attendre 24h pour déguster!

Isa

Confiture de mûre sauvages

Lors de mes vacances en Corse, je suis allée cueillir des mûres près de chez mes parents, ça m’a rappelé mon enfance, mais je n’en ai pas beaucoup trouvé, elles étaient plutôt sèches et peu appétissantes; alors mon père a eu la gentillesse d’aller m’en chercher en montagne, à Zipitoli.

  • 1,5 kg de mûres sauvages
  • 1kg de sucre à confiture
  • le jus d’ 1/2 citron

Je me suis inspirée de la recette de Christine Ferder (vu dans le blog de cuisine guylaine)

J’ai d’abord fait macérer le sucre, les fruits et le citron pendant quelques heures

Puis j’ai fait cuire le tout jusqu’à ébullition et j’ai laissé de côté toute la nuit

Le lendemain j’ai fait cuire à nouveau la confiture 10 minutes, puis j’ai mixé le tout au blender et je l’ai remise à cuire 2-3 minutes car il faut qu’elle soit bouillante pendant la mise en pot pour la stérilisation

J’ai pu en faire 6 pots qui garniront nos petits déjeuners ou bien serviront à la confection de macarons durant l’hiver!

Isa

Macarons poire Belle Hélène

Pour la petite Histoire, c’est en hommage à la cantatrice Hortense Scheinder qui interprète la « belle hélène » sur une musique d’Offenbach que ce dessert fût créé en 1864.

Recette des coques:

  • 125g de poudre d’amandes
  • 210g de sucre glace
  • 3 blancs d’oeufs
  • 30g de sucre
  • 1 pointe de couteau de colorant vert

Mixer le sucre glace,  la poudre d’amande et le colorant dans un robot

Préparer les feuilles de papier sulfurisé (je les découpe à la taille de ma plaque de cuisson) et préparer aussi la poche à douille

Mettre les blancs d’oeufs dans une jatte et commencer à les monter, dès que le mélange double de volume ajouter une cuiller à café de sucre puis le reste; Commencer à fouetter à la vitesse une puis 2 et enfin à la vitesse 3 pour incorporer l’air au fur et à mesure.

A l’aide d’une spatule en silicone, mettre un tiers du mélange sucre glace/poudre d’amande sur la meringue et macaronner, c’est à a dire faire un mouvement qui part du centre de la jatte et rejoint les bords, tout en tournant la jatte avec l’autre main. Quand le mélange est homogene, y rajouter un tiers, macaronner et recommencer avec le dernier tiers.

Puis continuer à macaronner jusqu’à ce que le mélange forme un ruban, il faut trouver le jute milieu car si le mélange n’est pas assez travaillé ça fera des marques sur les macarons et s’il l’est trop les macarons seront trop aplatis. Il faut que le mélange soit retombé et brillant.

Mettre rapidement le mélange dans la poche à douille, car la préparation ne supporte ni d’attendre ni la chaleur, puis repartir le mélange sur le papier sulfurisé, en faisant un angle de 90° avec le plan de travail

Laisser sécher les coques une demi-heure, ils doivent être secs au toucher

Faire cuire les coques 12 à 13 minutes à 150°

 

Recette de la ganache:

  • 2 poires
  • 100g de sucre
  • 1 gousse de vanille
  • 150g de chocolat haché

Faire bouillir de l’eau dans une petite casserole et y rajouter le sucre et la gousse de vanille coupée en 2 et gratée.

Eplucher les poires et les faire pocher dans le sirop une quinzaine de minutes.

Pendant ce temps faire fondre le chocolat au bain marie (il ne faut pas que le récipient du chocolat touche l’eau bouillante)

Egouter et mixer les poires, puis les mélanger au chocolat fondu

Attendre que ça refroidisse et réfrigerer.

Le lendemain monter les coques de macarons avec la ganache à la poire, servir avec une boule de glace à la vanille.

 

 

 

 

 

Isa

Tarte aux fruits

J’ai fait l’acquisition de l’encyclopédie du chocolat, c’est un livre merveilleux avec des photos très gourmandes préfacé par Pierre Hermé, il y a toutes sortes de recettes au chocolat mais aussi des recettes plus basiques

Pour les 2 ans de ma fille j’ai décidé de faire une tarte aux fruits mais avec une base de dacquoise aux amandes recouverte de  crème patissière à la vanille et garnie de fruits de saison:

Dacquoise aux amandes:

  • 30g de farine
  • 85g de poudre d’amandes
  • 100g de sucre glace
  • 3blancs d’œufs
  • 50g de sucre semoule

Dans un saladier tamiser la poudre d’amande, la farine et le sucre glace. Montez les blancs en neige en ajoutant dès le départ le sucre semoule. Terminez en incorporant délicatement à la maryse le mélange de poudre tamisées.

Dressez à la poche sur une plaque à pâtisserie et enfournez à 180°/190° pendant une dizaine de minutes.

Crème anglaise à la vanille:

  • 2 gousses de vanille (je n’en ai utilisé qu’une)
  • 25g de fécule de maïs
  • 15g de farine
  • 150g de sucre semoule
  • 3 jaunes d’œufs
  • 450g de lait entier
  • 50g de crème liquide entière

Dans un saladier mélanger au fouet la fécule, la farine, le sucre semoule et les jaunes d’oeufs.

Dans une casserole faites bouillir la crème, le lait les graines de vanille grattées et délayez le mélange poudre/jaunes d’oeufs avec une partie du liquide bouillant. Portez le reste du lait et de la crème à ébullition puis versez le précédent mélange dans la casserole et faites le cuire à feu doux en remuant constamment avec un fouet jusqu’à épaississement de la masse; continuer la cuisson quelques instants sans cesser de remuer afin que la crème n’attache pas au fond de la casserole. Mixer pour lisser et parfaire l’émulsion.

Mettre la crème anglaise sur la dacquoise et garnie avec des fruits découpés mais pas trop pour créer du volume

Isa

Fraises en granité

Voici un dessert que je rêvais de faire depuis l’acquisition du livre de Ducasse, Nature : simple, sain et bon en novembre. Les Fraises n’étant plus de saison à cette époque, j’attendais le printemps avec impatience pour réaliser cette recette archi simple et rapide !!

Ingrédients (4 personnes) :

  • 500g de fraises bien mûres et très parfumées !!!
  • 50g de sucre

Préparation
  • Laver les fraises, et en réserver quelques une pour décorer les bols
  • Mixer les fraises restantes avec le sucre
  • Verser le coulis dans un plat allant au congélateur
  • Laisser 4 h au congélateur en mélangeant régulièrement à l’aide d’une fourchette afin d’obtenir un granité

A déguster sans modération
Vous pouvez aussi rajouter de la menthe ou du basilic mixer avec les fraises ou pour décorer au moment de servir…
Yummy !!!!!

O.

Macarons à la myrtille

Dimanche c’était le jour du printemps… mais c’est aussi le jour du macaron!J’en ai profité pour tenter une nouvelle recette pleine de fraicheur: les macarons à la myrtille.

Recette des coques:

  • 125g de poudre d’amandes
  • 210g de sucre glace
  • 3 blancs d’oeufs
  • 30g de sucre
  • 1 pointe de couteau de colorant myrtille

Mixer le sucre glace,  la poudre d’amande et le colorant dans un robot

Préparer les feuilles de papier sulfurisé (je les découpe à la taille de ma plaque de cuisson) et préparer aussi la poche à douille

Mettre les blancs d’oeufs dans une jatte et commencer à les monter, dès que le mélange double de volume ajouter une cuiller à café de sucre puis le reste; Commencer à fouetter à la vitesse une puis 2 et enfin à la vitesse 3 pour incorporer l’air au fur et à mesure.

A l’aide d’une spatule en silicone, mettre un tiers du mélange sucre glace/poudre d’amande sur la meringue et macaronner, c’est à a dire faire un mouvement qui part du centre de la jatte et rejoint les bords, tout en tournant la jatte avec l’autre main. Quand le mélange est homogene, y rajouter un tiers, macaronner et recommencer avec le dernier tiers.

Puis continuer à macaronner jusqu’à ce que le mélange forme un ruban, il faut trouver le jute milieu car si le mélange n’est pas assez travaillé ça fera des marques sur les macarons et s’il l’est trop les macarons seront trop aplatis. Il faut que le mélange soit retombé et brillant.

Mettre rapidement le mélange dans la poche à douille, car la préparation ne supporte ni d’attendre ni la chaleur, puis repartir le mélange sur le papier sulfurisé, en faisant un angle de 90° avec le plan de travail

Laisser sécher les coques une demi-heure, ils doivent être secs au toucher

Faire cuire les coques 12 à 13 minutes à 150°

Recette de la ganache:

  • 60g de myrtilles fraiches ou surgelées
  • 100g de chocolat blanc
  • 40g de crème fraiche

Faire decongeler les myrtilles (jeter le jus sinon la ganache sera trop liquide)

Faire bouillir la crème, y rajouter les myrtilles et bien mélanger puis verser le mélange sur le chocolat blanc en morceaux puis mixer le tout, laisser prendre au frigo.

Mettre la ganache sur une coque et refermer avec une coque de la même taille

Isa

Cupcakes chocolat & crème de pistache

Après avoir reçu un joli livre sur les cupackes à Noël ; je m’étais empressée de réaliser une des recettes : le cupcake au chocolat. J’avais improvisé sur le glaçage et résultat : cupackes super bon, mais glaçage un peu trop liquide. J’ai donc retenté l’expérience le glaçage tient mieux, mais reste à améliorer mais le goût est toujours aussi bon !

Ingrédients pour 12 cupcakes :

  • 100g de chocolat noir (type nestlé dessert)
  • 90g de beurre
  • 70g de sucre roux
  • 50g de farine
  • 3 Oeufs

Ingrédient glaçage :

  • 20 cl de crème fleurette entière
  • 1 CS de pâte de pistache
  • 50g de mascarpone
  • 1 peu de sucre roux

Préparation :

  1. Préchauffer votre four à 150°
  2. Faites fondre au bain mari le chocolat et le beurre
  3. Séparer les blancs des jaunes d’oeufs.
  4. Bien mélanger les jaunes avec le sucre, y rajouter ensuite le mélangez chocolat/beurre, puis la farine.
  5. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement au mélange à l’aide d’une maryse. Mélanger doucement jusqu’à homogénéité.
  6. Remplir les moules au 3/4, laisser cuire 25min.

Le glaçage : Fouetter le mascarpone pour l’assouplir. Dans un bol verser la crème fleurette (bien froide), et 1CS de pâte de pistache. Fouetter jusqu’à obtenir une chantilly. Y rajouter le mascarpone et le sucre et fouetter une dernière fois assez rapidement afin de mélanger.

Attention si la chantilly a été trop mélangé elle risque de retomber.

Mettre le mélange dans une poche à douille et mettre au réfrigérateur. Une fois les gâteaux cuits, laisser refroidir et rajouter ensuite le glaçage à l’aide d’une poche et si possible avec une douille cannelée qui donnera un plus joli effet.           Décorer & Déguster !!!

O.

Carrot Cake

En Septembre dernier  ma petite famille et moi sommes partis en vacances à Montreal, la bas le système de café Nespresso n’est pas très répandu, la plupart des gens ont un moulin à café (électrique bien sûr!) et une cafetière expresso qui fait de l’excellent café (le café en grains coute 3 fois moins cher que les capsules et  est beaucoup plus écologique car n’utilise pas d’aluminium)

Donc la bas on achète le café en grains dans des bruleries qui font des dizaines de cafés différents comme à la brulerie St Denis, et c’est la que j’ai découvert le carrot cake, un gâteau sur 2 étages tout de blanc vêtu, ils ont dû me prendre pour une extra-terrestre quand je leur est demandé ce que c’était!

Et là ça a été une révélation, un régal des papilles! quand on a jamais gouté on se dit beurk, des carottes dans un gâteau? en fait on ne sent quasiment pas le gout de la carotte, mais ça donne du fondant au gâteau, et ça se mélange subtilement aux épices

Pour ma recette je me suis inspirée de Natalia en modifiant un peu la recette

Pour un moule à charnières de 23cm de diamètre:

  • 275g de carottes hachées (c’est mieux que rappées)
  • 50g d’amandes en poudre
  • 2CAS d’huile
  • 30g de noix de pécan caramélisées (Vahiné)
  • 4 oeufs
  • 80g de farine
  • 175g de sucre roux
  • 1 citron
  • 1 sachet de levure
  • 1/2 cac de sel
  • 1 cac de cannelle
  • 1/2 cac de gingembre moulu
  • 1/2 cac de cardamome
  • beurre pour le moule

Mélanger dans un saladier les jaunes d’oeufs et le sucre jusqu’a ce qu’ils blanchissent puis l’huile, le zeste du citron, le sel, la levure, la poudre d’amandes, les carottes,la farine, les épices et le jus du citron.

Monter les blancs en neige et incorporer délicatement la préparation

Enfourner à 170° pendant 50 minutes environ.

Laisser refroidir et mettre au frigo pendant 24 heures.

Recette du glaçage:

  • 50g de beurre ramolli
  • 100g de sucre glace
  • 150g de philadelphia (moi j’ai pris du St Moret car rupture de stock a Monop’!)
  • 1cac de citron

Fouetter le beurre (sortez le bien à l’avance) avec le sucre glace puis rajouter le citron et le fromage frais, bien mélanger et répartir de façon homogène sur le gâteau.

  • Isa

Macarons à la framboise type « Ispahan »

Comme vous avez pu le remarquer j’adore faire des macarons, et plus on en fait, plus on a envie d’en faire! En cherchant sur internet je suis tombée sur « l’ispahan » de Pierre Hermé, j’ai eu envie d’essayer de faire la même chose, j’ai bien dit  » essayer »!

Pour une dizaine de gros macarons:

Recette des coques:

  • 125g de poudre d’amandes
  • 210g de sucre glace
  • 3 blancs d’oeufs
  • 30g de sucre
  • 1 pointe de couteau de colorant rouge framboise

Recette de la ganache:

  • 100g de chocolat blanc
  • 50g de crème liquide entière
  • 1 barquette de framboise

Mixer le sucre glace,  la poudre d’amande et le colorant dans un robot

Préparer les feuilles de papier sulfurisé (je les découpe à la taille de ma plaque de cuisson) et préparer aussi la poche à douille

Mettre les blancs d’oeufs dans une jatte et commencer à les monter, dès que le mélange double de volume ajouter une cuiller à café de sucre puis le reste; Commencer à fouetter à la vitesse une puis 2 et enfin à la vitesse 3 pour incorporer l’air au fur et à mesure.

A l’aide d’une spatule en silicone, mettre un tiers du mélange sucre glace/poudre d’amande sur la meringue et macaronner, c’est à a dire faire un mouvement qui part du centre de la jatte et rejoint les bords, tout en tournant la jatte avec l’autre main. Quand le mélange est homogene, y rajouter un tiers, macaronner et recommencer avec le dernier tiers.

Puis continuer à macaronner jusqu’à ce que le mélange forme un ruban, il faut trouver le jute milieu car si le mélange n’est pas assez travaillé ça fera des marques sur les macarons et s’il l’est trop les macarons seront trop aplatis. Il faut que le mélange soit retombé et brillant.

Mettre rapidement le mélange dans la poche à douille, car la préparation ne supporte ni d’attendre ni la chaleur, puis repartir le mélange sur le papier sulfurisé, en faisant un angle de 90° avec le plan de travail.

Laisser sécher les coques une bonne heure (car ils sont gros), ils doivent être secs au toucher

Pendant ce temps, préparer la ganache:

Mettre la crème à feu doux dans une casserole et la verser sur le chocolat cassé en morceaux quand elle sera chaude, couvrir 5 minutes puis lisser le tout.

Faire cuire les coques 16 minutes à 150°

Quand elles sont refroidies vous pouvez toutes les garnir de ganache bien froide (ça aidera a faire tenir les framboises) , mettre les famboises sur une coques et refermer avec une autre coque.

Isa