Archives mensuelles : novembre 2010

Muffins à la farine de châtaigne, coeur coulant à la crème de marron

La dernière fois que je suis allée chez mes parents en Corse, j’ai ramené de la farine de châtaigne bio, j’adore son odeur caractéristique qui me rappelle mes origines et sa couleur qui peut aller du crème au roux, elle peut entrer dans la composition des beignets, crêpes,etc…

Traditionnellement et encore aujourd’hui les hommes  récoltent les châtaignes au village puis on les amène au moulin pour en faire de la farine.

Le village de Bocognano est connu pour sa foire à la châtaigne qui a lieu tous les ans en Décembre.

Pour 12 mini-muffins:

  • 200g de farine de châtaigne (vous pouvez mettre 120g de farine de châtaigne et 80g de farine de blé si le goût est trop fort)
  • 110g de sucre roux
  • 2 gros œufs ou 3 petits
  • 1 cas de cacao non sucré
  • 1/2 sachet de levure
  • 50 ml de lait
  • 2 cas d’huile
  • crème de marron
  • sel

Commencer par mélanger les poudres (farine, sucre, levure,sel, cacao)

Puis fouetter les oeufs avec le lait et l’huile.

Mélanger rapidement les poudres et les liquides au fouet, l’appareil est assez épais.

Dans des moules à muffins, mettre une CAS de l’appareil, une cac de crème de marron et une CAS del’appareil par dessus.

Enfourner 20 minutes à 180°.

Isa

Publicités

Gratin de courge

La courge est mon légume d’automne favori.                                                                      Ma préférée : la muscade, car c’est la plus savoureuse !

Dans le livre Nature : Simple, sain et bon, Alain Ducasse donne une recette de gratin de courge.

Ingrédient pour 4 personnes :

  • 1 kg de courge
  • 2 tranches de lard
  • 4 gousses d’ail
  • 1 branche de romarin
  • Pecorino ou parmesan
  • Sel & poivre

Préparation :

  1. Epluchez 1 kg de courge et taillez-la en cubes.
  2. Préchauffez le four à 220°
  3. Dans un grand plat allant au four, faites dorer 2 tranches de lard de 5mm d’épaisseur pendant 5 minutes en les retournant. Ajoutez les cubes de courge, 4 gousses d’ail (non épluchées) écrasées, 1 branche de romarin et salez.
  4. Couvrez d’un papier sulfurisé et enfournez pour 30 minutes.
  5. Baissez le four à 180°, retirez le papier sulfurisé et cuisez encore pendant 30min.
  6. Pendant ce temps, chauffez une poêle à sec et faites-y blondir 1 poignée de pépins de courge secs. Egouttez-les sur un papier absorbant, laissez-les refroidir et concassez -les. (Je n’ai pas pris le temps de réaliser cette étape, peut être une prochaine fois…)
  7. Quand la courge est cuite, sortez le plat et réglez le four sur le grill.
  8. Jetez le romarin et la peau des gousses d’ail.
  9. Retirez les tranches de lard et taillez-les en petits lardons.
  10. Ecrasez bien la courge et l’ail à la fourchette et ajoutez les lardons. Remuez et rectifiez l’assaisonnement en poivrant bien au moulin.
  11. Saupoudrez le dessus du gratin de pépins de courge.
  12. avec un couteau économe, taillez 20 g de pecorino ou de parmesan en petits copeaux et parsemez-en régulièrement la préparation.
  13. Enfournez sous le grill pour 2 min environ pour gratiner le dessus. Servez tout de suite.

O.

Vous prendrez bien un petit verre de vin chaud…

En cette soirée d’automne où il fait bon de rester chez soi. L’envie de faire du vin chaud m’est apparue comme un certain réconfort face à la tempête qui s’abattait devant mes fenêtres !

Et si seulement dehors c’était de la neige qui tombait, alors j’aimerais entendre le crépitement d’un bon feu de cheminée !

Mais pour patienter place au vin chaud.

Et pour la recette c’est par ici !!! Je l’ai trouvé très bon, mais la prochaine fois je pense remplacer le citron par une orange de plus ! Et peut être un petit supplément de sucre…

O.

Blanquette de veau

Quand le froid s’installe ; à la maison, c’est les grands classiques qui reviennent. Parmi mes plats préférés de l’hiver : la blanquette de veau ! Si j’ai choisi de partager la recette de ce plat très classique, c’est parce qu’elle est extraite d’un livre des années 50 prêté par ma tante…

La blanquette de veau peut se faire avec l’épaule désossée, hauts de côtelettes ou tendron; les derniers énoncés étant surtout composés de peau, graisse, os ou cartilages, je vous conseille l’épaule comme étant la partie du veau la plus avantageuse.

Ingrédients pour 4 personnes : 750g d’épaule suffisent (il faudrait au moins 1 kilogramme de tendron ou hauts de côtelettes), 100g de champignons, 40g de beurre, 35g de farine, 2 jaunes d’oeufs, 2 carottes ou 12 carottes nouvelles, 12 petits oignons nouveaux, un gros oignon piqué d’un clou de girofle, 1 bouquet garni, muscade râpée, crème épaisse, poivre blanc,

Mettez la viande découpée dans une casserole, mouillez juste à hauteur, avec de l’eau froide ; salez avec 15g de sel; ajoutez deux carottes coupées en quartiers ou douze carotte nouvelles, douze petits oignons nouveaux, un gros oignon piqué d’un clou de girofle, un bouquet garni, un soupçon de muscade râpée et une pincée de poivre blanc.

Placez sur feu vif, au bout de douze à quinze minutes, l’écume montera à la surface, enlevez-la soigneusement et revenez sur feu doux.

Nettoyez les champignons , émincez-les sans détacher les queues, mettez-les dans la casserole, couvrez celle-ci.

Au bout d’une petite heure de cuisson à feu doux, arrêtez.                                            Maniez ensemble dans une assiette avec une fourchette, 40g de beurre et 35g de farine, metez-les par petits morceaux dans la blanquette dont vous aurez retiré le bouquet garni et l’oignon piqué d’un clou de girofle. Secouez doucement la casserole pour lier la sauce.

Dans un bol, délayez 2 jaunes d’oeufs avec 2 cuillerées de crème épaisse, puis 3 cuillerées de la sauce bouillante ; versez cette liaison dans la casserole en secouant doucement celle-ci et laissez mijoter quelques secondes.

Ajoutez encore le tiers d’un jus de citron, goûtez la sauce, assaisonnez-la à point, versez la blanquette dans un plat creux, semez un peu de persil haché dessus et servez tout de suite.

O.

Concours l’atelier des chefs

Je suis arrivée première au concours spécial « plat de notre enfance » de l’atelier des chefs!
Le résultat vient de tomber sur facebook, je suis trop contente.
J’ai gagné un cours de cuisine  « boite mystère » à l’atelier des chefs d’ Aix en Provence.
Je vous raconterai tout ça quand j’irai
Encore merci à tous pour votre participation
Isa

Tartelettes : courgettes & gorgonzola

Profitons des dernières courgettes ! Car d’ici peu il faudra attendre le printemps prochain pour en manger !

Ingrédients (pour 8 tartelettes) : 1 pâte feuilletée, 2 courgettes, du gorgonzola, 8 noix, 3 oeufs, de la crème fraîche, sel & poivre.

Préparation :

  1. Préchauffer votre four à 180°
  2. Couper à l’aide des moules à tartelettes 8 empreintes dans la pâte feuilletée.
  3. Une fois chaque pâte bien étalée dans son moule, rajouter les courgettes coupées en morceaux
  4. Puis le gorgonzola.
  5. Mélanger dans un bol 3 oeufs, de la crème fraîche, sel & poivre
  6. Verser le mélange dans chacun des moules
  7. Disposer les cerneaux d’une noix pour chaque tartelette
  8. Faire cuire pendant 20 min.

à accompagner avec une bonne salade de mâche ou de roquette, parce qu’elles sont enfin arrivées sur les étals !

et pour ceux qui n’ont pas de moule à tartelette, un grand moule à tarte fera l’affaire !

O.

Macarons à la crème de marron et ses marrons glacés

J’aime cette période qui précède Noël, ou l’on se permet plus de gourmandises que d’habitude! c’est la saison des foies gras, des marrons, des chocolats hmmmm….

J’ai eu envie de faire des marrons glacés cette semaine, j’ai pris la recette chez Bergamotte.

Hier soir on recevait des amis, je leur ai fait des macarons en dessert, des gros, même un peu trop car ils sont plus fragile je trouve.

Recette des coques:

Pour 6 gros macarons:

-125g de poudre d’amande

-200g de sucre glace

-10g de chocolat Van Houten

– 3 blancs d’oeufs vieillis et à T° ambiante (séparés des jaunes depuis au moins 24h)

-30g de sucre

Mixer le sucre glace, la poudre d’amande et le chocolat dans un robot

Préparer les feuilles de papier sulfurisé (je les découpe à la taille de ma plaque de cuisson) et préparer aussi la poche à douille

Mettre les blancs d’oeufs dans une jatte, y ajouter une pincée de sel, et commencer à les monter, dès que le mélange double de volume ajouter une cuiller à café de sucre puis le reste; Commencer à fouetter à la vitesse une puis 2 et enfin à la vitesse 3 pour incorporer l’air au fur et à mesure.

A l’aide d’une spatule en silicone, mettre un tiers du mélange sucre glace/poudre d’amande sur la meringue et macaronner, c’est à a dire faire un mouvement qui part du centre de la jatte et rejoint les bords, tout en tournant la jatte avec l’autre main. Quand le mélange est homogene, y rajouter un tiers, macaronner et recommencer avec le dernier tiers.

Puis continuer à macaronner jusqu’à ce que le mélange forme un ruban, il faut trouver le jute milieu car si le mélange n’est pas assez travaillé ça fera des marques sur les macarons et s’il l’est trop les macarons seront trop aplatis. Il faut que le mélange soit retombé et brillant.

Mettre rapidement le mélange dans la poche à douille, car la préparation ne supporte ni d’attendre ni la chaleur, puis repartir le mélange sur le papier sulfurisé, en faisant un angle de 90° avec le plan de travail.

Faire crouter les coques au moins une heure (le doigt doit être sec au toucher)

Enfourner les coques 16 minutes à 150°.

Sortir les coques du four,attendre 2 ou 3 minutes et les décoller du papier.

Si elles ne se décollent pas facilement c’est qu’elles ne sont pas assez cuites.

Mettre les brisures de marron glacé tant que les coques sont encore chaudes.

Ganache:

-250g de crème de marron

-30g de beurre

-1 feuille de gélatine

Faire chauffer la crème de marron avec le beurre, une fois le mélange homogène rajouter la feuille de gélatine essorée et remuer energiquement, sortir du feu et attendre que le mélange refroidisse.

Mettre la crème de marron dans la poche à douille et garnir les coques.

Isa

Concours spécial « plats de notre enfance » proposé par l’atelier des chefs

Mise à jour le 23 novembre : Merci à tous ! Le concours vient de se terminer, Isa a gagné !

C’est avec une grande joie que je vous annonce que j’ai été sélectionné au concours Masterchef « les plats de notre enfance »!

Ce matin O. m’appelle pour me dire que je fais partie des 6 candidats sélectionnés pour le concours, je suis tellement contente!!!

J’avais envoyé la photo et la recette du velouté de poti…marrons.

On peut gagner un cours de cuisine « boite mystère » à l’atelier des chefs

Le concours se termine le 23 Novembre, pour y participer il suffit d’aller sur la page de l’atelier des chefs sur facebook, de cliquer sur « j’aime » puis d’aller sur leur mur et de descendre jusqu’a la photo du velouté de poti…marrons et de cliquer a nouveau sur « j’aime ».

http://www.facebook.com/?ref=home#!/pages/Latelier-des-Chefs/152644080921

Merci à tous pour votre participation!

Veau pané en croute de céréales et parmesan

Aujourd’hui c’est mercredi, j’ai eu envie de faire plaisir à ma petite fille en lui faisant un repas qu’elle aime, bon et équilibré.

Ingrédients:

  • 2 escalopes de veau
  • farine
  • 1 oeuf
  • 2 biscottes aux 6 céréales
  • 1 grosse CAS de parmesan
  • huile pour la friture

Mixer les biscottes et le parmesan au robot.

Mettre dans un bol la farine, dans un autre l’oeuf et dans une assiette à soupe le mélange biscottes/parmesan

Farinez les escalopes puis passez les dans l’oeuf et enfin dans les biscottes

Mettre l’huile a chauffer et faites dorer les escalopes de chaque coté.

Je l’ai accompagné de ravioles de romans.

Isa

Autour du Potimarron

Le potimarron est une variété de courge voisine du potiron. Beaucoup plus petit que la courge, c’est son goût de châtaigne qui a contribué à son succès. Sa peau orange est comestible.

Voici 2 recettes à base de potimarron.

Velouté de Poti….marrons :

On peut se servir du potimarron comme d’une soupière, il suffit alors de laver, lui couper la tête et de le mettre 2 minutes au micro-ondes afin de le ramollir un petit peu.

On prend alors une cuillère pour l’épépiner et enlever les fibres. Après, on gratte la chair que l’on réserve, on peut remettre le potimarron au micro-ondes par tranche de 30 secondes pour le ramollir encore. Attention à ne pas trop gratter le fond sous peine de trouer le potimarron!

Mettre environ 1 litre d’eau à bouillir avec un bouillon cube. Y mettre un poireau, une pomme de terre, la chair du potimarron et une dizaine de marrons épluchés (je les prends chez Picard c’est plus simple!)  et faire cuire le tout 15 minutes.

Réservez un peu de bouillon, mixez la soupe. Rajoutez du bouillon si nécessaire. Remettre la préparation dans le potimarron, mettre de la crème fraîche et un peu de piment d’espelette, servir!

Potimarron au lait de coco et aux épices :

Ingrédients :  1 potimarron, une brique de lait de coco, un oignon, 1 gousse d’ail, du ras el hanout, 1/2 litre de bouillon, crème fraîche, sel & poivre

Préparation :                                                                                                                                Laver & brosser le potimarron, couper le en morceaux avec la peau et retirer seulement les graines, et les filaments.                                                                                      Émincer l’oignon et écraser la gousse d’ail et les faire suer dans une casserole avec de l’huile d’olive.                                                                                                                  Rajouter les morceaux de potimarron et les faire revenir quelques minutes. Verser le bouillon, mettre sel & poivre et faire cuire jusqu’à ce que le potimarron soit bien tendre (environ 45 min).                                                                                             Mixer le tout et rajouter le lait de coco et le ras el hanout, bien mélanger. Vous pouvez aussi rajouter un peu de cannelle.

Servir avec un peu de crème fraîche et du poivre 5 baies.